TRAITEMENT LASER
Mycose des ongles
CABINET MEDICAL LASER BORDEAUX
Plan du sitePage d'accueilEnvoyer à un amiAjouter aux FavorisImprimer
 
Vign_Capture_2_Copier_528a4

  LA MYCOSE DE L'ONGLE

50% des onychopathies ne sont pas fongiques.

II est donc indispensable avant de traiter, de réaliser dans un laboratoire spécialisé, un prélèvement mycologique.

Le diagnostic doit absolument être confirmé par un prélèvement dans un laboratoire spécialisé.

En effet, la mise en évidence des champignons est difficile et délicate.
En examen direct, Il faut trois ou quatre jours pour mettre en évidence la mycose, mais trois semaines minimum pour un résultat définitif après la  mise en culture qui permet d’identifier l’agent responsable.

En effet les traitements varient en fonction du champignon et du degré d’évolution de cette mycose avec atteinte de la matrice de l’ongle ou non.

Lorsque la matrice est saine, le traitement est local : on préconise l’application d’un vernis antifongique pendant plusieurs mois.
Lorsque la matrice est atteinte, le traitement antifongique se fait par voie orale pendant plusieurs mois.
Ces traitements sont longs, fastidieux et souvent mal observés.
De plus lors des traitements par voie orale des effets secondaires peuvent survenir, essentiellement digestifs et hépatiques.

En cas d’échec aux traitements locaux et oraux ou en cas d’effets secondaires, on peut désormais proposer aux patients un traitement par laser dont le but est de détruire les champignons par  chaleur intense.

 
Vign_1609988_675830235814731_1051361436_n

Vous avez tout essayé sans succès!

Prise quotidienne de comprimés ou application locale prolongée de vernis, d’huiles et de crèmes ne sont pas venus à bout de votre infection. Pourquoi?

Certains champignons actifs peuvent former une coquille imperméable aux médicaments et entrer en dormance de façon prolongée pour ensuite se réveiller dès que la médicatiom orale ou locale aura été stoppée. D’autres se défendent en fabriquant des enzymes qui détruisent ou inhibent la partie active du médicament antifongique.

Les facteurs d'échec thérapeutique sont liés à la mauvais diffusion des antifongiques dans l'appareil unguéal parce qu'il existe une hyper-kératose sous-unguéale et une onycholyse physiologique, responsables d'une mauvaise vascularisation qui limite la diffusion des antifongiques du lit vers la tablette et vice-versa.

Consultez votre médecin pour un diagnostic médical précis

Votre médecin, est spécialement formé et habilité à évaluer de façon précise l’étendue et la gravité de votre infection fongique. Une fois votre diagnostic établi, il vous parlera du pronostic et des coûts pour ensuite vous expliquer tout ce que vous devez savoir pour retrouver des ongles en santé et attrayants. Des mesures précises et des photographies cliniques de vos ongles d’orteils seront prises avant votre premier traitement au laser et tous les 3 mois suivants afin que vous puissiez suivre, la progression de votre guérison.

 

 

 

 

Le laser, un traitement antifongique efficace, rapide et sécuritaire

La procédure est simple, sans douleur, sans anesthésie, sans médicaments et surtout sans effets secondaires.

Comme en témoignent les études cliniques, le laser détruit instantanément les champignons. Dans les cas d’infections mineures à modérées, il faudra une séance de 30 minutes. Dans les cas d’infections graves, il faudra jusqu’à 3 séances .

Le laser, très populaire aux USA, atteint l’ongle avec une chaleur atteignant 70°C et et cette chaleur le traverse pour atteindre le lit de l’ongle où se loge le champignon.
On préconise  trois séances en moyenne pour détruire le champignon.

Le laser est bien supporté et les effets secondaires notés sont de petites rougeurs transitoires autour de l’ongle, une sensation de chaleur bien tolérée par le patient et un taux de guérison estimé à 88%.

Avant d’envisager le laser,

il faut consulter votre médecin   pour confirmer le diagnostic et éliminer une autre pathologie : traumatisme, psoriasis, lichen…une mycose peut se surajouter à une autre pathologie.

Ne surtout pas faire de traitement antifongique sans la preuve du laboratoire.

Lorsque l’on a mis un traitement antifongique sur les ongles sous forme de vernis par exemple, sans la preuve biologique, les résultats du prélèvement sont ensuite faussés pendant un minimum de 2 mois.

 
 
 
 
 
© 2014
Créer un site avec WebSelf